Eviter la fatigue physique

Penser qu’il suffit d’augmenter les exigences et les charges de travail pour provoquer systématiquement l’adaptation adéquate de l’organisme et, ainsi, dévélopper la qualité physique recherchée, est une démarche par trop simpliste. Ce système ne fonctionne que tant que l’individu est capable de supporter cette accumulation de contrainte.

Or l’entrainement n’est pas un phénomène linéaire : il se caractérise par des périodes de stagnation, de régression, durant lesquelles il est nécessaire au contraire d’alléger les charges de travail pour les rendre assimilables par l’athlète. C’est pourquoi il s’avère indispensable de prévoir des formes d’entrainement ou l’on évitera à l’athlète d’être confronté aux différentes formes de fatigue;

Dans cette seconde catégorie de principes, au lieu de cumuler les fatigues dans un même exercice de musculation, nous en isolerons un seul aspect, ce qui nous amènera parfois à exclure la fatigue physique.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s