Les paramètres pour développer sa force maximale: Partie 2

Durée de la récupération

Dans la même logique, les durées de récupération doivent être conséquentes pour permettre la restauration intégrale du potentiel du groupe musculaire. Il faut compter 2 à 3 minutes pour retrouver les possibilités initiales après un effort d’intensité maximale, qu’il soit purement énergétique ou neuromusculaire; C’est à peu près ce laps de temps qui devra donc séparer deux exercices successifs même en course à pied, même si l’on peut envisager un allongement modéré du temps de récupération entre deux tentatives en fin de séance, pour permettre un maintien de la qualité du travail.

Nature de la récupération entre les séances de musculation intenses

Ce souci de qualité influe également fortement sur la nature de la récupération qu’il convient de choisir; Pour maintenir chez l’athlète un haut degré de vigilance et donc une excitation neuromusculaire élevée, il faut l’inciter à adopter entre deux tentatives successives une attitude active : une mobilisation continue sous forme de marche, de course modérée, ou bien encore de simples jeux de réflexes ou de concentration, qui présentent l’avantage de stimuler le système nerveux sans être couteux sur le plan énergétique.

Le maintien d’une grande motivation grâce à de tels artifices contribue largement à l’efficacité générale de la méthode et ne doit donc pas être négligé, ni considéré comme anecdotique.

 

Merci à Alex pour cet article.

Advertisements
This entry was posted in musculation. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s